Canada : Un sondage met en lumière le clivage linguistique autour de la question de la laïcité

dimanche 26 mai 2019
par  SUD Éduc

Les anglophones et les allophones du Québec seraient plus ouverts que les francophones aux minorités religieuses, révèle un nouveau sondage mené par Léger. Celui-ci met plus largement en lumière l’existence d’un clivage linguistique net autour de la question de la laïcité.

Ce fossé se mesure d’abord dans l’appui aux objectifs du projet de loi 21 (PL21). Car là où 65 % des francophones soutiennent l’interdiction du port de signes religieux pour les policiers, les gardiens de prison et les juges (qui ne sont pas visés directement par le PL21), moins du quart des anglophones (23 %) et des allophones (18 %) pensent de même.

Et si 69 % des francophones sont d’accord avec l’idée d’interdire aux enseignants des écoles publiques le port de signes religieux, seuls 23 % des anglophones et 22 % des allophones sont dans le même camp. Le corollaire : plus des deux tiers des non-francophones sont opposés à l’intention du gouvernement Legault en ce sens.

Pour lire la suite, suivre le lien