Contre le fascisme, solidarité avec le peuple brésilien

vendredi 4 janvier 2019
par  SUD Éduc

L’élection de Bolsanaro à la présidence du Brésil est lourde de menaces. Le fascisme, la dictature militaire ne sont pas tombées aux oubliettes de l’histoire ! Mais l’extrême violence envers les femmes, les pauvres, les LGBTQI, la population noire, les sans-logis ou les sans-terre est bien antérieure. Tout comme les énormes inégalités et injustices sociales qui règnent dans ce pays.

Pour être efficace, notre solidarité doit reposer sur des éléments concrets. L’Union syndicale Solidaires organise une série de réunions publiques en France et dans d’autres pays européens, dans le cadre du Réseau syndical international de solidarité et de luttes avec Herbert Claros, secrétaire aux relations internationales de la Central sindical e popular Conlutas.

Grenoble, le 7 janvier
Orléans, le 8 janvier
Toulouse, le 10 janvier
Marseille, le 12 janvier
Lyon, le 14 janvier
Nîmes, le 15 janvier
Rouen, le 16 janvier
Caen, le 17 janvier
Bologna, le 19 janvier
Milano, le 20 janvier
Quimper, le 21 janvier
Brest, le 22 janvier
Saint-Denis, le 23 janvier
Guyancourt, le 24 janvier
Paris, le 24 janvier
Madrid, 25 au 28 janvier
Londres, les 30 et 31 janvier
Lille, le 1er février.