France : des experts de l’ONU dénoncent des restrictions graves aux droits des manifestants « gilets jaunes »

vendredi 15 février 2019
par  SUD Éduc

Un autre des bienfaits de ce mouvement des gilets jaunes est que désormais, tout le monde aura compris que les instances européennes ou internationales n’ont que la valeur d’exister et de légitimer le label "démocratie" que s’octroient la plupart des systèmes politiques quelle que soit leur brutalité, leur manque de discernement et l’absence de dialogue.
Qu’ils s’indignent... rien n’oblige à les écouter.
Une déclaration d’indignation de la part de l’ONU concernant la dérive autoritariste et pas seulement de M. Macron, mais aussi d’ Édouard Philippe qui, habilement, souffle le chaud à l’assemblée et le froid devant les Français.
Une énième preuve de l’abandon progressif des valeurs fondamentales de la République française, confisquée, bafouée et vendu aux puissances économiques mondiales.
A quand les casques blancs dans les rues de Paris ?

GENÈVE (14 février 2019) — Le droit de manifester en France a été restreint de manière disproportionnée lors des manifestations récentes des "gilets jaunes" et les autorités devraient repenser leurs politiques en matière de maintien de l’ordre pour garantir l’exercice des libertés, selon un groupe d’experts des droits de l’homme des Nations unies*.

« Depuis le début du mouvement de contestation en novembre 2018, nous avons reçu des allégations graves d’usage excessif de la force. Plus de 1700 personnes auraient été blessées à la suite des manifestations dans tout le pays, » ont déclaré les experts.

Pour lire la suite, suivre le lien