La construction du tram de Jérusalem Prise de position du syndicat LAB du Pays Basque

samedi 22 décembre 2018
par  SUD Éduc

Traduction

Par ce mail nous souhaitons vous informez à propos de la compagnie basque CAF qui est sur le point de gagner le marché pour la construction du tram de Jérusalem.

L’été dernier, nous avons été informés que la société CAF, basée à Besaian – Euskal Herria – allait gagner ce marché.

La première chose que les représentant-es du personnel de la compagnie ont demandé à la direction c’est si elle pouvait confirmer, ce qu’elle a fait.

Automatiquement, LAB en a parlé aux autres organisations syndicales représentatives au comité d’entreprise : ELA, CCOO et ESK en leur proposant une motion contenant les points suivants :

Le comité d’entreprise de CAF réaffirme sa défense des droits du peuple Palestinien et dénonce la colonisation et l’apartheid dont ce peuple souffre depuis 1948
Le CE de CAF dénonce la systématique violation des droits humains dont le peuple Palestinien souffre et nous demandons à l’État d’Israël d’arrêter cette stratégie.
Le CE de CAF réaffirme que la Palestine a le droit d’être un Etat, et nous demandons une solution à tous-tes les prisonnier-es politiques et réfugié-es dans le contexte d’une solution d’autodétermination du peuple Palestinien.
Pour le CE de CAF la construction du tram de Jérusalem promeut la colonisation et l’apartheid et c’est pourquoi nous nous opposons à ce projet.
Pour toutes ces raisons, nous demandons au CAF de se retirer de ce marché de fabrication des trains du tram de Jérusalem.

Un exemplaire de cette motion a été envoyé par la section LAB-CAF aux autres organisations syndicales représentatives au CE de CAF : ELA, CCOO et ESK. À ce jour, seul ESK nous a répondu positivement, nous attendons encore la réponse des autres syndicats.

Pour en savoir plus sur la campagne sur le tramway de Jérusalem en France.