Voir


Suivez aussi les sous-rubriques ci-dessous

Articles publiés dans cette rubrique

jeudi 11 février 2021
par  SUD Éduc

Ceci n’est pas un complot

En tant que syndicalistes, nous avons du souci à nous faire. Cette crise remet en cause les libertés fondamentales parfois acquises par de longues luttes dont certains camarades ont payé le prix fort tout au long de l’histoire. Entre théories complotistes qui voyaient dans Trump le leader de mouvements messianiques et médias d’État diffusant nuit et jour leur propagande, difficile de s’y retrouver. Un reportage belge que je trouve synthétique, clair et très bien construit.
A qui profitent donc ces crimes contre les droits humains fondamentaux  ?

mardi 29 décembre 2020
par  SUD Éduc

Martin Drago : « Une étape supérieure dans la surveillance de masse »

28 déc. 2020 Par David Dufresne Blog : David Dufresne
Martin Drago est juriste à la Quadrature du Net : « Avec la loi Sécurité globale et les 3 décrets de début décembre, on assiste à une capacité de fichage augmentée ». Pas de trêve pour #StopLoiSécuritéGlobale | (...)

vendredi 11 décembre 2020
par  SUD Éduc

Débat entre François Ruffin et Olivier Besancenot

Pour François Ruffin, les restrictions sur la libre-circulation et « le retour aux frontières » devraient également viser « les gens du Nord » ainsi que les « marchandises ». « Je suis favorable aux retours des frontières sur : capitaux, marchandises et personnes. Mais je vais vous dire je suis favorable au (...)

mercredi 9 décembre 2020
par  SUD Éduc

« Les 20% les plus riches se sont enrichis, les 20% les plus pauvres se sont endettés »

Dans « À l’air libre » jeudi, Véronique Fayet, la présidente du Secours catholique Caritas, dénonce la hausse alarmante de la pauvreté. Avec également Christophe Robert de la Fondation Abbé Pierre et Edgar Rodrigues du collectif des précaires de l’hôtellerie-restauration et événementiel. Retour, aussi, (...)

dimanche 22 novembre 2020
par  SUD Éduc

Au Danemark, une loi qui aurait donné aux autorités le pouvoir d’injecter de force un vaccin contre le coronavirus a été abandonnée après neuf jours de manifestations publiques.

Jugé liberticide par une partie de l’opposition et des citoyens, un projet de loi prévoyant notamment une obligation vaccinale pour des groupes de populations a été vivement critiqué. S’il n’est pas abandonné, la Première ministre a annoncé que le texte ferait l’objet de plus larges consultations.

Navigation