SUD Éduc


Articles de cet auteur

mercredi 18 novembre 2020
par  SUD Éduc

La quadrature du NET : 106 organisations contre la « sécurité globale »

Nous signons aux côtés de 105 organisations la lettre ci-dessous pour nous opposer à la loi de sécurité globale. Si vous êtes une association partageant notre combat, écrivez-nous à contact@laquadrature.net pour signer la lettre (mettez « signature lettre sg » en objet). Si vous êtes un particulier, (...)

mardi 17 novembre 2020
par  SUD Éduc

La loi sur la « sécurité globale » arrive mardi 17 novembre à l’Assemblée nationale.

Au sommaire :
La loi sur la « sécurité globale » arrive mardi 17 novembre à l’Assemblée nationale. Un texte voulu par le gouvernement et les syndicats de police qui limite notamment la capacité de diffuser les visages des policiers… Alors, texte de protection ou texte liberticide ? On en parle avec nos (...)

mardi 17 novembre 2020
par  SUD Éduc

Solidarité avec Olivier GOUDET « Il n’y a ni...

Solidarité avec
Olivier GOUDET
« Il n’y a ni justice ni liberté possibles lorsque l’argent est toujours roi. » Albert Camus
Le jeudi 5 novembre 2020, Olivier Goudet a été condamné à 6 mois avec sursis et 5 ans de privation de droits civiques. Pour Solidaires Guyane, ce verdict montre, une nouvelle fois, (...)

mardi 17 novembre 2020
par  SUD Éduc

L’occupation de facs dans le code pénal : « La réplique sera à la hauteur de l’attaque »

La criminalisation des moyens de contestation et de lutte se poursuit à marche forcée sous la démocrature macroniste.
Une grève dans les transports ?
Oui, mais pas aux heures de pointe et plutôt les jours fériés.
Manifester  ?
Oui, mais à nos risques et périls et pas au dessus d’un certain âge, sous les gaz lacrymogènes et les coups de matraque les grenades et les balles. Par ailleurs, il est également interdit de rendre publiques les images pourtant indispensables à la célébration du zèle des grognards de la République en pleine frénésie répressive.
Occuper les lieux de production ou de formation  ?
Alors là, pas question, l’emprisonnement et les amendes sont des gestes barrière, il faut bien « préserver las autres »...
Quels autres ?
« Travaille, consomme et ferme ta gueule ». Ce slogan,désormais célèbre grâce aux gilets jaunes, est en passe de devenir la nouvelle devise d’un pays que Macron s’efforce de présenter aux yeux du monde comme un modèle démocratique, tout comme les maltraitants tiennent à ce que, publiquement, leur famille ait l’air exemplaire.
La liberté d’expression oui, mais uniquement lorsque le pouvoir nous autorise à le faire et dans un cadre tellement restreint, que les mouvements de contestation vont plus ressembler aux démonstrations de mobilisations populaires pour célébrer la grandeur de la République Populaire de Chine (oui, ils se revendiquent aussi comme une République comme quoi on peut encore se demander le sens de ce terme) qu’à une revendication ferme et déterminée d’un changement de société.

dimanche 15 novembre 2020
par  SUD Éduc

Est-on désormais à un mensonge près ? Cas de covid-19 : face à l’omerta du ministère, SUD éducation réclame une enquête indépendante

Le 6 novembre 2020, le ministre fait état de 3 528 élèves considérés comme cas de Covid confirmés entre le 2 et le 5 novembre. Le matin même, Jean-Michel Blanquer s’empresse de déclarer dans les médias que “rapporté à 12 millions d’élèves, c’est un chiffre qui est maîtrisé”.
Pourtant, Santé publique France (...)

Envoyer un message